Le 1er site international
spécialisé dans les étalons

SAVOIR LIRE L'ETIQUETTE DES CROQUETTES DE VOTRE CHIEN

Partagez :

17/03/2020 1 personnes aiment

Comprendre les étiquettes des sacs de croquettes pour chiens


Nous recherchons toujours plus d'informations sur la composition des produits que nous achetons pour notre chien et sur leurs bienfaits. Que faut-il retenir à la lecture d’une étiquette ?

Le chien est un carnivore. Il lui faut donc un régime alimentaire à base de protéines animales et de certaines protéines végétales en petite quantité. L'adjonction de céréales dans beaucoup de croquettes est donc justifiée, car elle représente une source digeste d'énergie.

Ordre d'apparition des produits

Sur la composition du produit, les ingrédients apparaissent dans l'ordre d'importance en poids. L'élément le plus lourd arrive en tête. Mais cela ne veut pas forcément dire que c'est le plus important en termes de nutrition. Par exemple, lorsque les céréales sont en première place dans cette liste, elles représentent l'ingrédient principal, en quantité, du produit que vous achetez.

Composition croquettes 4

Composition croquettes 1

Composition croquettes 2

Composition croquettes 3


La mise en avant d'un produit particulier (agneau, poulet, bœuf, saumon...) doit aussi répondre à des règles précises.

Une croquette « au bœuf » doit contenir plus de 4% de bœuf et une croquette « bœuf » doit en contenir plus de 26%.



Teneur moyenne
Au-delà de la composition du produit il faut décortiquer l'analyse moyenne. Elle indique les taux moyens de protéines, matières grasses, cendres, cellulose et humidité.

Ce sont des données difficiles à interpréter car elles sont brutes et il faut souvent les croiser entre elles, les croiser avec la provenance de certains ingrédients et tenir compte des besoins propres de l'animal lui-même.

Protéines et matières grasses
Ce sont deux données importantes car elles déterminent la valeur nutritionnelle de l'aliment.

Les protéines proviennent des viandes et abats ou des céréales selon les fabricants. Leur digestibilité et leur profil en acides aminés sont au moins aussi importants que leur quantité. D'une manière générale les protéines végétales sont moins coûteuses mais elles sont aussi moins digestibles et leur profil en acides aminés est bien moins équilibré par rapport aux protéines animales.

Les matières grasses proviennent elles, des graisses animales et végétales, sans que l'on puisse en repérer les proportions.

La valeur énergétique
C'est le ratio protéines/graisses. Cette donnée, croisée avec l'information d'origine des protéines (viandes, abats de premier choix, abats de second choix) et des graisses, permet de déterminer si l'aliment est adapté aux besoins du chien en fonction de sa race, de son âge, de son style de vie.


Ainsi un chien en croissance a des besoins en protéines en quantité et en qualité plus forts qu'un chien adulte. En effet, le jeune animal doit bâtir son squelette et sa musculature ce qui représente de grosses consommations de protéines.

Cendres
Plus le taux de cendres est important, plus la présence d'os par exemple est manifeste. Un taux autour de 7% est un taux normal et acceptable.

Attention, même si la législation reste floue dans ce domaine, certains minéraux peuvent avoir des effets négatifs sur certains animaux.

Cellulose, vitamines
Certaines vitamines sont dites liposolubles comme les vitamines A, D et E et leur excès peut être nuisible car elles se stockent dans l'organisme. D'autres sont hydrosolubles et ne comportent pas de risque en cas de surdosage.

La cellulose désigne les fibres contenues dans les aliments. Certaines fibres ont un réel rôle dans la santé du système digestif du chien. D'autres ne sont absolument pas digérées et peuvent poser des problèmes si leur pourcentage est élevé.

Article rédigé par Bubulle East. Merci à lui